Portrait d’un projet novateur

Préserver l’ancrage régional des quotidiens fait partie de nos objectifs. En développant un projet qui inclurait les employé-es, les cadres, les annonceurs et la communauté d’affaires, par exemple, nous pourrions faire des coopératives l’outil par lequel tous contribuent à la pérennité de leur journal.

COOP Mon Journal - CN2i

La CN2i

Les six coopératives pourraient créer une coopérative nationale afin d’optimiser certaines opérations, réaliser des économies d’échelle et développer des technologies communes pour favoriser le virage numérique.

La CN2i constitue une des propositions les plus novatrices pour l’avenir des médias. Elle pourra devenir un des plus importants leviers de soutien et même de développement de journaux partout au Québec.

Horizon de 5 ans

Une équipe d’experts-comptables travaille à l’élaboration d’un plan d’affaires viable dont les principales assises seront prêtes lors du dépôt de l’offre de reprise. Leur mandat vise à établir un plan de match pour les cinq années suivant la reprise des quotidiens par les coopératives. Voici les éléments sur lesquels ils comptent asseoir la solidité du projet :

Diversité de revenus

  • Meilleur équilibre entre les revenus papier et les revenus numériques, dont des revenus de lectorat ;
  • Optimisation des recettes publicitaires en adaptant les pratiques de vente à celles du numérique, en adoptant aussi des pratiques de contenu et de diffusion mieux adaptées aux nouvelles habitudes de lecture et aux nouveaux publics à conquérir ;
  • Abonnements numériques premium avec des contenus dédiés ;
  • Subvention compensatoire pour la taxe écofiscalité ;
  • Crédit d’impôt sur la masse salariale ;
  • Subvention ponctuelle pour la construction du réseau national de soutien aux médias de proximité–CN2i;
  • Développement des plateformes numériques et leur commercialisation auprès d’autres médias et organisations (universités, associations, etc.) ;
  • Développement de l’événementiel comme vecteur de revenus et de construction de liens plus étroits avec les communautés d’affaires et autres communautés d’intérêt.

Rigueur dans les dépenses

  • Optimisation de l’occupation des lieux ;
  • Assouplissement de la structure organisationnelle ;
  • Optimisation des opérations et des frais de fonctionnement ;
  • Analyse stratégique de la pertinence de publier papier tous les jours dans l’optique d’une transition numérique ;
  • Amélioration du partage des tâches entre journaux et responsabilisation de chaque entité sur le plan local, sur l’atteinte des objectifs locaux et d’ensemble.

Horizon de 5 ans

Une équipe d’experts-comptables travaille à l’élaboration d’un plan d’affaires viable dont les principales assises seront prêtes lors du dépôt de l’offre de reprise. Leur mandat vise à établir un plan de match pour les cinq années suivant la reprise des quotidiens par les coopératives. Voici les éléments sur lesquels ils comptent asseoir la solidité du projet :

Diversité de revenus

  • Meilleur équilibre entre les revenus papier et les revenus numériques, dont des revenus de lectorat ;
  • Optimisation des recettes publicitaires en adaptant les pratiques de vente à celles du numérique, en adoptant aussi des pratiques de contenu et de diffusion mieux adaptées aux nouvelles habitudes de lecture et aux nouveaux publics à conquérir ;
  • Abonnements numériques premium avec des contenus dédiés ;
  • Subvention compensatoire pour la taxe écofiscalité ;
  • Crédit d’impôt sur la masse salariale ;
  • Subvention ponctuelle pour la construction du réseau national de soutien aux médias de proximité–CN2i;
  • Développement des plateformes numériques et leur commercialisation auprès d’autres médias et organisations (universités, associations, etc.) ;
  • Développement de l’événementiel comme vecteur de revenus et de construction de liens plus étroits avec les communautés d’affaires et autres communautés d’intérêt.

Rigueur dans les dépenses

  • Optimisation de l’occupation des lieux ;
  • Assouplissement de la structure organisationnelle ;
  • Optimisation des opérations et des frais de fonctionnement ;
  • Analyse stratégique de la pertinence de publier papier tous les jours dans l’optique d’une transition numérique ;
  • Amélioration du partage des tâches entre journaux et responsabilisation de chaque entité sur le plan local, sur l’atteinte des objectifs locaux et d’ensemble.